Les perturbateurs endocriniens: qu’est ce que c’est vraiment?

les perturbateurs endocriniens ravchelmarine

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des perturbateurs endocriniens. Nous entendons ce mot de partout, mais qu’est ce que c’est vraiment? Ou les trouve t’on? Et comment pouvons nous y remédier?

Qu’est-ce que c’est ?

Quand je fais des recherches, j’aime bien me référer à des sites internet fiables et l’organisation mondiale de la santé en fait partie. Voici leur définition.

D’après l’organisation mondiale de la santé :« Un perturbateur endocrinien potentiel est une substance ou un mélange exogène, possédant des propriétés susceptibles d’induire une perturbation endocrinienne dans un organisme intact, chez ses descendants ou au sein de (sous)- populations. Cette catégorie est divisée en deux sous- catégories : la catégorie 2a pour les perturbateurs endocriniens suspectés et la catégorie 2b pour les perturbateurs endocriniens pour les substances possédant des indications de propriétés de perturbation endocrinienne. » 

Entre autres ce sont des substances susceptibles de perturber le système endocrinien. Pour rappel ce système permet la sécrétion des hormones du corps, contrôle les fonctions de l’organisme en libérant les hormones dans le corps. Son rôle est donc essentiel et primordial à notre santé.

Mais où les trouve-t-on ?

Malheureusement dans beaucoup de produits que nous consommons au quotidien mais pas que…

  • Dans les pesticides et les engrais
  • Dans des produits de consommation comme les peintures, les cosmétiques naturels, l’alimentation, les plastiques, contenants alimentaires, bouteille… On a tous au moins entendu parler du bisphénol A et de la polémique sur les biberons.
  • Médicaments

Quels impacts sur notre santé et l’environnement?

  • Impact sur la fertilité
  • Chez les femmes enceintes ATTENTION, ils se transmettent au fœtus
  • Ils peuvent perturber le rôle des hormones
  • Se transmettent aux enfants par l’allaitement
  • Ou au contraire mimer le rôle d’une hormone
  • Ils peuvent être à l’origine des cancers hormonaux dépendants

Pourquoi et comment je m’y suis intéressée ?

Comme tout le monde, j’en avais entendu parler mais je ne m’étais pas vraiment penchée sur la question. On ne va pas se mentir, on entend souvent que tels ou tels produits sont dangereux pour notre santé mais on ne s’y attarde pas vraiment à par dire : « Oui, mais bon tout est dangereux de nos jours… » Je pense que c’est faux. C’est juste que l’homme consomme de plus en plus de produits, on se crée des besoins inexistants. Alors les industries doivent nous suivre et pour cela créer un grand nombre de produits toujours plus attractifs les uns que les autres. Mais peut-on allier qualité et quantité ? Je ne pense pas… Il faut arrêter de se voiler la face et commencer à vraiment prendre soin de soi. Alors oui, je suis une fille qui aime prendre soin de moi et me pomponner, j’aime tester de nouveaux produits. Mais ma façon de consommer a changé du tout au tout. Le déclic je l’ai eu quand un jour je suis allée acheter le livre « Eat » de Gilles Lartigot. Un livre qui a changé ma vie. Un livre que je vous conseille vivement. Il nous permet d’ouvrir les yeux sur notre façon de manger, de consommer en général. Il nous permet de mieux comprendre notre société et les différentes alternatives qui s’ouvrent à nous. L’auteur ne nous juge pas mais nous explique avec des exemples concrets, scientifiques, des témoignages et études les risques que nous encourons si nous consommons tels ou tels types d’aliments, si nous utilisons tels ou tels types d’objets pour la cuisine … Il nous parle également de sujet assez tabou : la maltraitance dans les abattoirs entre autres. A la fin du livre, il nous donne des recettes très sympathiques à réaliser.

« Les perturbateurs endocriniens féminisent les espèces et rendent les mâles stériles » : extrait du livre EAT

Par quoi commencer pour STOPPER la consommation de perturbateurs endocriniens? 

Tout simplement, utiliser des produits qui n’en contiennent pas. Les produits de beauté comme le maquillage par exemple. Certaines marques proposent des produits SANS perturbateurs endocriniens. La marque liliderma en fait partie. Vous ne connaissez pas, alors vous pouvez faire un petit tour sur leur site internet: ici. La marque a même fait un article sur le sujet.  Un autre produit de notre consommation courante qui contient des perturbateurs endocriniens: les contenants en plastiques . Nous les utilisons tous les jours, vous pouvez les recycler et les remplacer par des contenants en verre. Si vous voulez d’autres conseils, n’hésitez pas à lire le livre: « EAT ». Vous trouverez une mine d’information à l’intérieur. Vous pouvez le trouver ICI.

J’espère que je vous ai un peu éclairé sur le sujet et que cet article vous a plu. Une chose est sure une fois que vous aurez le déclic, votre façon de consommer sera totalement différente et vous vous sentirez beaucoup mieux. Nous n’avons qu’une santé alors préservons-là.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You might also like

Comments (2)

  • Julie de Liliderma 1 mois ago Reply

    Merci d’avoir pensé à nous ! Ça nous touche vraiment beaucoup 🙂 En effet, les perturbateurs endocriniens se cachent dans de nombreux éléments de notre quotidien et il est vraiment dur d’arriver à légiférer pour protéger le consommateur. Sur le bisphénol A, une émission récemment rediffusée sur France 5 sur les conserves interrogeait un fabricant de conserves qui disait qu’avec ces alertes à peine fondées, on lui faisait détruire pour près d’1 million d’euros de conserves. Et qu’en plus de cela, on n’est toujours pas sûrs que les conserves avec des nouveaux vernis n’auront pas des effets similaires car nous n’avons pas encore le recul nécessaire. Alors, nous ne sommes pas pour le gaspillage mais nous avons du mal à comprendre qu’en cas de doute sur un composant, les industriels continuent à l’utiliser sans se poser de questions. Evidemment, c’est une démarche plus coûteuse et qui prend du temps, mais nous estimons que le consommateur doit pouvoir avoir confiance en ce qu’il achète.
    Très bonne continuation dans votre démarche 🙂

    rachelmarine 1 mois ago Reply

    Je suis bien d’accord avec vous et j’ai exactement la même vision que vous sur ce sujet. Peu de personnes sont sensibilisées à ce sujet. J’espère que cet article pourra en aider certaines. 😊

Leave a Reply