Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mon troisième trimestre de grossesse. Et oui déjà. Bébé est encore bien au chaud mais elle ne serait tarder. Dans quelques jours, quelques semaines, je vais devenir MAMAN, pour la première fois. C’est un sentiment assez étrange, un mélange de joie et d’appréhension. Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête ? Est-ce-que je serais reconnaître ces pleures, ces besoins, ces demandes… Est-ce-que je serais à la hauteur? Est-ce-que je n’ai rien oublié d’acheter pour son arrivée?  Bref des questions que beaucoup se posent… Dans cet article je vais essayer de vous partager, en résumant, ce qui s’est passé durant ce troisième trimestre et tenterais de vous donner des conseils qui pour ma part m’ont aidé à bien entamer la fin de ma grossesse. Aller c’est parti. Belle & Douce lecture.

Les cours de préparation à l’accouchement :

J’en ai réalisé un certain nombre avec ma sage femme libérale. Les thèmes sont assez variés : comment gérer la douleur à 2, la respiration, l’accouchement, les contractions, les biberons ou l’allaitement, une consultation homéopathie, le dos, les dernières peurs, questions… Tous ces cours sont à mon sens très utiles surtout pour une première grossesse. Ils permettent de dédramatiser certaines situations liées à l’accouchement, de répondre à des questions simples ou complexes liés à l’arrivée de bébé. Ma sage femme a su me donner de super conseils que j’espère je pourrais mettre en place le jour J en salle d’accouchement. Elle m’a appris à respirer lors d’une contraction et à me détendre lors d’un temps de repos. Pleins de choses comme ça qui, je vous assure vous apaise à l’idée d’aller à l’hôpital. Les cours sont pris en charge à 100%, vous n’avez logiquement aucune avance à faire. Alors si vous connaissez une bonne sage femme, n’hésitez pas à aller faire ses cours. En plus d’apprendre pleins de choses sur la grossesse, c’est un moment rien qu’à vous, qui vous fera du bien à coup sûr.

Les douleurs lombaires / articulaires  :

Bon après les choses positives, il faut quand même parler de ce qui est moins marrant. Le plus gros problème que j’ai dû gérer pendant ma grossesse: les douleurs articulaires. Mais gérer de façon la plus naturelle possible, car qui dit enceinte dit pas de traitement ou très peu. Mais NO PANIQUE des alternatives existent et surtout fonctionnent.

  • Les séances d’acupuncture : j’en ai déjà réalisé deux à l’hôpital. J’ai la chance d’avoir une sage femme qui est formé à l’acupuncture. Les séances sont donc prises en charge à 100% et ça c’est vraiment le top. Cette technique non médicamenteuse fonctionne vraiment bien sur moi. Elle atténue certaines de mes douleurs articulaires liées à la grossesse. Elle aide même à préparer le col avant l’accouchement.

 

  • l’homéopathie : Ma sage femme libérale a su grâce à une consultation d’homéopathie très détaillée, me trouver un traitement adapté à mes problèmes de santé. Je vous invite vraiment à vous rapprocher de votre sage femme ou d’un homéopathe si comme moi vous souffrez de douleurs lombaires, articulaires…

 

  • le TENS : Il y a quelques temps sur le blog je vous avais fait un article à ce sujet. Je vous mets le lien juste ici. Le TENS ou appareil d’électro stimulation fait partie de mes indispensables pour soulager ma douleur. Pour rappel, il m’a été prescrit en location par mon rhumatologue. Vous pouvez très bien en faire chez un kinésithérapeute ou en parler à votre rhumatologue ou autre professionnels de santé habileté à le prescrire.

 

  • le ballon de grossesse : Un indispensable selon moi. J’ai acheté le mien à décathlon pour la petite somme de 8 euros. J’ai pris une taille S car je mesure 160 cm. Les tailles sont indiquées sur l’emballage. Ce ballon existe en trois tailles S, M et L. Vous pouvez le retrouver en cliquant juste ICI. Aussitôt acheté, aussitôt gonflé. Personnellement, j’ai du acheter la pompe qui va avec car je n’en avais pas chez moi. Vous pouvez la retrouver en cliquant juste ICI.

Le diabète gestationnel :

Pour faire le point avec vous à ce sujet, j’ai réussi à équilibrer ce diabète grâce à un régime équilibré et un suivie avec un médecin nutritionniste assidus. J’ai également été suivie par une endocrinologue (spécialiste du diabète) qui a su me rassurer et m’épauler dans cette problématique. Je note mon suivi sur mon téléphone portable grâce à l’application MYDIABBY que je vous conseil si comme moi vous souffrez de diabète gestationnel.

La chambre de bébé :

Revenons un peu aux belles choses du 3e trimestre de grossesse : La chambre de bébé. Un moment magique à partager avec son compagnon. Nous avons commencé tôt dans la grossesse à réfléchir à la chambre de bébé avec chéri. Mais tout c’est vraiment précisé au début du troisième trimestre. L’achat de la peinture, l’organisation, les derniers achats de puéricultures, les dernières installations. La chambre a été totalement prête pour ma 36 e semaine aménorrhée. Nous avons rêvé d’un environnement cocooning et féerique pour notre futur princesse. La chambre est encore plus jolie que dans mes rêves. Je vous partage quelques photos juste en dessous.

Le cododo de CHICCO ira dans notre chambre les premiers mois de bébé et ensuite il sera rangé.

Préparer la fameuse montée de lait : 

Comme beaucoup le savent, je ne vais pas allaiter mais j’ai aussi décidé de stopper la montée de lait de façon naturelle. Ma sage femme m’a donc prescrit de l’homéopathie à prendre 24 heures après l’accouchement.

Bien entendu avant de prendre ce traitement mieux vaut en parler à un professionnel de santé formé à l’homéopathie qui pourra vous aider et vous diriger vers un traitement qui vous conviendra le mieux.

j’ai également acheté des petites poches froides / chaudes de la amrque DODDY, qui pourront m’aider à soulager les douleurs liées à la montée de lait. Le reste du temps je mettrais les coquillages d’allaitement. Je vous en ai parlé la semaine dernière dans un article assez détaillé. Je vous remets le lien juste ici. Je vous rappelle que jusqu’aux 20/12 un concours est en ligne sur mon compte instagram pour gagner une paire de coquillages d’allaitement de chez babyshell. 

Vous pouvez retrouver les poches chaud / froid juste ICI 

Ce que je retiens de ce 3e trimestre c’est tout l’amour qui s’est développé pour ma princesse. C’est un pur moment de joie et de bien-être malgré les inconvénients de la grossesse. J’ai de plus en plus hâte de la rencontrer. Je l’aime déjà d’un AMOUR inconditionnel.

 

J’espère que cet article vous aura plu ? Et vous, comment avez-vous vécu votre troisième trimestre de grossesse ? 

Belle & Bonne journée mes jolies 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager :